La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 09h30 05 46 98 72 06
logo Biocoop
Biocoop du Pays Santon

ça existe, le miel Bio ?

ça existe, le miel Bio ?

À partir du 16/10/2014

Les abeilles font ce qu'elles veulent, vont où elles veulent !
... mais pas les apiculteurs Bio : eux, ils observent, et font tout ce qu'il faut pour que les abeilles butinent librement des fleurs exemptes de pesticide, engais chimiques de synthèse... et autres plastiques (issus du pétrole !) qu'on trouve maintenant dans les miels non bio en infimes molécules... si, si, c'est vrai !

C'est quoi, du miel Bio ?

Toute la polémique tourne autour d'un fait, indéniable : les abeilles butinent là où elles veulent . C'est sûr !
Maintenant, pourquoi le miel Bio est il BIO ?
Parce que les abeilles sont libres, oui, et parce que les inventeurs du cahier des charges (Ballot Flurin, l'apiculteur pyrénéen artisanal connu et reconnu) sont très observateurs : ils n'ont rien imposé aux abeilles (mais aux apiculteurs, si !), ils les ont simplement observées, et ont défini le cahier des charges AB en fonction des coutumes et habitudes de ces merveilleux insectes.
Ainsi par exemple, l'abeille, pas bête, économe et écologique par nature, n'ira pas  en trace directe à des km à la ronde si elle trouve à portée de ruche tout ce qu'il lui faut pour butiner et fabriquer ses précieux trésors de vie : pour sa reine, pour les futures reines, pour la communauté des abeilles de sa ruche, pour assainir la ruche... et un peu aussi pour nous, les humains qui savons les respecter !
On sait qu'une abeille peut  parcourir chaque jour environ 8 km (maximum, sauf exception), en allers-venues entre sa ruche et les plantes qu'elle butine (3 à 10 allers-retours voire plus si la ruche est proche des plantes). Le cahier des charges Bio, très exigeant (et tac pour tous ceux qui nient le miel bio !), impose que toutes les végétaux butinables soient certifiées BIO ou totalement sauvages dans un rayon de 3 km autour de la ruche.

Mais ce n'est pas tout, les règles pour les apiculteurs (qui, eux savent lire et peuvent se discipliner) sont strictes et rigoureuses : par exemple (ce n'est pas exhaustif) :
- le miel bio est récolté à froid
,
- sans enfumage, pour ne pas blesser ni traumatiser les abeilles, et pour que le miel reste pur.
- Et les apiculteurs Bio laissent beaucoup de LEUR propre miel, aux abeilles pour qu'elles puissent à volonté se nourrir et nourrir les larves (c'est bien pour cela qu'à priori elles travaillent !)  : ils ne le remplacent pas, jamais, par de l'eau sucrée comme d'autres le font ! En bio, c'est interdit.

Voilà pourquoi le miel bio est vraiment BIO, plus riche en vitamines et minéraux, et récolté dans le respect des abeilles et de la nature ; et pourquoi aussi il est si difficile de trouver du miel vraiment Bio, certifié ! c'est compliqué, c'est difficile... et passionnant.

Les miels Bio locaux de Matha (Les Douceurs de Matha) sont présents à la Biocoop Pays Santon.
Et pour les miels très spécifiques (bruyère, rhododendron, thym, etc. ) : vous les trouverez très bientôt en rayon, ils arrivent des Pyrénnées, de chez Ballot Flurin !


Les producteurs des Douceurs de Matha, Michel et Alexa Cazavant, pratiquent la transhumance soit dans des lieux sauvages loin de toute production agricole (guarrigues, forêts) soit dans des exploitations biologiques sur de grandes étendues (en Corrèze,en Ardèche). Puis ils ramènent les ruches à Matha (17160) où ils extraient le miel à froid.
Les productions des Douceurs de Matha :

- Miel de forêts
- Miel de guarrigues
- Miel de chataigner
- Miel d'accacia

Retour