La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 09h30 05 46 98 72 06
logo Biocoop
Biocoop du Pays Santon

Panique chez les tomates

Panique chez les tomates

À partir du 06/03/2020

En cause : ToBRVF. C’est un virus : le “Tomato Brown Rugose Virus Fruit”.

Il ne s’en prend ni aux hommes ni aux animaux et n’a rien voir avec le très célèbre coronavirus COVID-19 qui en ce moment obtient un grand succès auprès des journalistes, blogueurs, réseaux sociaux … et  fragilise la santé et l’économie mondiales. ToBRVF, lui aussi, a eu les honneurs de la presse... (moins fort que le COVID-19 quand même !). C’est  toute la filière de production et distribution de plants de fruits et légumes qui s’affolent aujourd’hui.

Ce virus s’est d’abord attaqué aux tomates … Puis à tous les légumes de la même famille (les solanacées) : poivrons, piments, pommes de terre… et le voilà maintenant qui s’en prend à tous les plants de légumes, comme ça, pas de jaloux !

Pour s’en protéger il n’existe pas de masque à tomate…  et encore moins de traitement connu à ce jour. Voilà pourquoi il se répand à la vitesse grand V et peut détruire en un temps record 100% des plantes sur un site de production, selon l’ANSES (1). Il aurait même détruit 100% des plants de tomate de la Jordanie.

Les principaux pays touchés sont à ce jour : L’Espagne, l’Italie, les Pays Bas, le Royaume Uni et  maintenant la France, jusque-là épargnée, mais touchée en Bretagne, qui importe ses plants depuis les Pays Bas…  Pas de secret… on sait bien que tous ces grands producteurs de plants et de légumes sous serres chauffées quasi « industrielles » proposent  des tomates et autres fruits et légumes sans se soucier des saisons… pas la peine d’en dire plus !

Le problème c’est que ce virus se transmet par simple contact d’un plant à l’autre, voire par le vent,  les vêtements, les bottes sur lesquels il survit confortablement, puis s’installe dans les sols pour plusieurs années…

La vigilance s’impose : mieux vaut ne pas l’importer dans son jardin !

La meilleure garantie sera de n’acheter aucun plant de provenance incertaine (ni bien évidemment en provenance des régions et pays touchés). Vigilance aussi sur les graines lorsqu’elles ne sont pas issues de lieux de production connus. La meilleure piste sera les semences paysannes, qui sont franco-françaises depuis toujours.

Dans votre Biocoop du Pays Santon vous trouverez :

Déjà en rayon :

Les graines Del Païs, qui sont issues de semences paysannes dans le Sud et l’Ouest de la France. Nous vous proposons un très grand choix de véritables tomates anciennes de toutes sortes, légumes, basilics, aromatiques, légumineuses, fleurs…

A partir de Mai, produits à Ecurat :  plants produits par Amélie et Mylène à Ecurat (5 km de Saintes): Ô Folles Herbes et Terre d’Ô : une grande variété de véritables tomates anciennes , légumes, aromatiques, fleurs,… Elles ont d’abord créé voici 2 ans, l’entreprise « O Folles Herbes » pour les aromatiques et les fleurs, et cette année l’entreprise «Terre d’Ô » pour la production de plants de légumes et plants de tomates anciennes (des vraies, pas des « F1 ! »… voir sur le site l’article sur ce sujet : https://www.biocoopdupayssanton.fr/actualites-biocoop-du-pays-santon/pourquoi-parler-de-vraies-ou-fausses-tomates-anciennes-14043.html

Un bon conseil : commandez dès à présent vos plants dans votre Biocoop du Pays Santon 

(1)  ANSES : Agence Nationale de SEcurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Sources : www.agriculture.gouv.fr, www.lemonde.fr

Retour