La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 09h30 05 46 98 72 06
logo Biocoop
Biocoop Pays Santon

Nos actualités

150 actualité(s)

  • Fête des VINS et FROMAGES BIO !

    Du 01/09/2019 au 30/09/2019

    En Septembre, dans votre Biocoop du Pays Santon, c'est la Fête des VINS et FROMAGES BIO !
    Lire la suite
  • Citrons jaunes de couleur verte ?

    À partir du 28/08/2019

    En ce moment les citrons jaunes de votre Biocoop du Pays Santon sont un peu verts. Nous vous expliquons pourquoi. 
    Lire la suite
  • Fruits & légumes : le calendrier de saisonnalité de Septembre, selon Biocoop

    Le 26/08/2019

    On nous dit que les consommateurs veulent manger de tout, toute l’année. Chez Biocoop, on préfère vous proposer des fruits et légumes bio seulement quand c’est la saison. Pour vous aider à consommer (plus) responsable, Biocoop vous invite à découvrir chaque mois, une nouvelle page de son calendrier de saisonnalité de fruits et légumes.
    Lire la suite
  • Fromages et vins bio sont à l’honneur chez Biocoop

    Le 22/08/2019


    En septembre, Biocoop met en avant son offre de vins et fromages bio. L’occasion de découvrir une large sélection de produits pour égayer vos papilles.
    Lire la suite
  • Tomates anciennes : un peu d'histoire.

    À partir du 02/08/2019

    La Tomate  nous vient d’Amérique du Sud. Du Mexique très exactement, où elle était cultivée par les Aztèques sous le nom de « tomalt » (de toutes formes et toutes couleurs) ou encore du Pérou et d’Equateur, où les petits buissons de « tomatillo » poussaient et poussent encore à l’état sauvage, donnant de tout-petits fruits (comme nos petites tomates cerises), plus ou moins acidulés, plus ou moins sucrés. 

     

    Lire la suite
  • Pourquoi parler de « vraies » ou « fausses » tomates anciennes ?

    À partir du 02/08/2019

    Eh bien simplement parce que les « tomates anciennes » ont reçu un tel succès commercial que les grands semenciers, à la demande des gros producteurs et des grands distributeurs,  ont recommencé avec  les « tomates anciennes » le même travail décrit plus haut pour les tomates rouges :  c’était facile puisque les noms n’ont pas été déposés, et n’appartiennent à personne  ; il est bien difficile de les distinguer à l'oeil nu, car elles ont l'apparence (voulue) des "vaies" tomates anciennes. On a d’abord vu arriver au début des années 2000 de fausses  « cœurs de bœuf » très tôt dans la saison, très appétissantes,  bien rouges et toutes plissées, se conservant longtemps sur les étals… mais sans goût. Puis des fausses  « noires de crimée ».

     

    Lire la suite